Thibaut Marcant, 35 ans, dont la moitié consacrée au travail du bois

Paradoxalement, ‘sa passion pour I’art nouveau ne date pas d’hier. A à peine 35 ans, Thibaut a déjà consacré une bonne moitié de sa vie au travail du bois. Formé au métier de menuisier chez les compagnons, il a entrepris depuis une spécialisation dans l’ébénisterie et la sculpture sur bois à l’école du Thor. Cette formation supplémentaire lui permettra à terme d’abandonner peu à peu la menuiserie traditionnelle pour laquelle il estime « en avoir fait le tour » au profit de la gouge, l’outil fétiche des sculpteurs sur bois. Autant de temps gagné qu’il consacrera désormais à la restauration de mobilier ancien et à la création de meubles dans le style « art nouveau ». Créé au début du XXe siècle, ce style est selon le restaurateur issu « d’une période qui laissait beaucoup de créativité à l’artiste ».

Créatif lui aussi jusqu’au bout des ongles, Thibaut ne manquera pas de surprendre le public ce week-end avec sa console en bois ornée d’un plateau en mosaïque pour laquelle Thibaut a déjà consacré une cinquantaine d’heures de travail. C’est bien connu, quand on aime, on ne compte pas !

L.PP